Nos valeurs

Chaque jour, à travers leurs actions, les Députés et Sénateurs cdH replacent l’humain au centre du débat politique.

L’humain d’abord ! Pour les parlementaires cdH, cela signifie :


  • Porter une attention accrue aux familles

    Pour les parlementaires cdH, le bien-être des familles est une exigence politique. Qu’elles soient classiques, recomposées ou monoparentales, les familles sont les premiers espaces de bonheur, les premiers lieux où se tissent des relations humaines fortes. Ces cellules d’épanouissement où se construit l’apprentissage des solidarités, des valeurs et du respect, ont plus que jamais besoin d’être soutenues et considérées.

    Cet appui est indispensable. Les parlementaires cdH veulent développer les possibilités offertes pour concilier vie familiale et travail. Ils souhaitent qu’une attention particulière soit accordée au pouvoir d’achat des ménages.

    Epauler les parents et leur fournir l’appui financier nécessaire à un développement harmonieux de leur rôle éducatif est aussi essentiel qu’investir en matière d’éducation, d’enseignement ou de prévention de la jeunesse : ils sont à eux seuls des «créateurs » de futurs citoyens, des passeurs de normes et de valeurs, les premiers bâtisseurs de la société à venir.

  • Stimuler les initiatives pour développer une société active, où l’économie est au service de l’Homme

    Plus de personnes au travail et d’offres d’emploi, sont deux objectifs au cœur de toutes nos politiques. Les parlementaires cdH en sont convaincus : le capital humain est le premier facteur de compétitivité de notre économie, sa première richesse. Ils défendent l’idée d’un pacte pour la formation au sein de l’Etat belge entre toutes les entités. Un investissement massif dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi est indispensable pour renforcer l’accès au marché du travail.

    Chacun doit être encouragé à emprunter le chemin de l’emploi,  c’est pourquoi, les parlementaires cdH plaident pour une diminution importante du coût du travail. Notre fiscalité doit récompenser l’activité !

    Enfin, à l’heure où les défis écologiques sont plus pressants que jamais, il faut également prendre à bras le corps les problèmes environnementaux. Les parlementaires cdH défendent des idées porteuses d’avenir, comme le concept d’alliance emploi-environnement, visant à créer de l’emploi dans des secteurs améliorant l’écologie.

  • Garantir les solidarités et les adapter aux défis de notre temps

    La crise nous incite, plus que jamais, à remettre le sens de l’autre au cœur de notre projet politique et à ajouter la force de la fraternité, à la liberté et à l’égalité. Une fraternité qui veut retisser le lien social entre les personnes, défendre un secteur associatif généreux et sauvegarder nos systèmes de solidarité. Une fraternité qui refuse que les plus âgés, les plus pauvres et les plus fragiles soient jetés au bord du chemin de la croissance.

    Nous devons répondre à de nouvelles inégalités inhérentes à l’évolution de notre société. Elles s’expriment par de nouvelles formes de solitude, par des difficultés d’accès aux nouveaux médias et à l’internet, par des problèmes de logement et de pauvreté, par l’accès parfois difficile aux soins de santé ou aux maisons de repos, par le défi de l’interculturalité et ses problèmes d’insertion.

    Nous devrons à la fois réformer notre système de pension en le rendant plus juste et prendre des mesures importantes pour augmenter le taux d’emploi au-delà de 50 ans.

    En politique de la santé comme en politique sociale, nous devons veiller à maintenir un haut niveau de sécurité sociale tout en l’adaptant et la développant pour faire face aux nouveaux besoins.

  • Réformer la justice et améliorer l’efficacité de la police

    Parmi les besoins essentiels de notre société, l’un des plus fondamentaux est sans doute de permettre à chacun de vivre en sécurité et en harmonie avec autrui. Les incivilités et les délits doivent être réprimés de façon systématique pour ne pas créer d’injustice et de sentiment d’impunité.

    La réforme de la justice, une police plus efficace et renforcée, l’accompagnement et le développement du statut des pompiers ainsi que de la protection civile sont des priorités défendues par les parlementaires démocrates humanistes et qui sont portées avec vigueur au Gouvernement par Joëlle Milquet, en sa qualité de vice-première ministre, ministre de l’intérieur et de l’égalité des chances.

  • Réduire l’impact de nos activités sur l’environnement et favoriser les économies d’énergie

    Il n’est plus possible aujourd’hui de douter du réchauffement climatique. Il est devenu le symbole par excellence de l’absolue nécessité d’une révolution environnementale.

    Les parlementaires cdH sont convaincus que la protection de l’environnement et les économies d’énergie sont l’affaire de tous. Ils veulent dès lors mettre tout en œuvre pour que chacun soit en mesure de poser des choix de consommation, de comportement, de déplacement, qui permettent de réduire l’impact de nos activités sur l’environnement.

    Les parlementaires cdH veulent rendre accessible à chacun cette opportunité d’être éco-citoyen, de participer à l’évolution de notre société tout en améliorant notre qualité de vie et en diminuant nos dépenses. Cet objectif nécessite une action transversale qui doit avoir pour objectif de soutenir les produits de qualité et de les rendre accessibles. Nous devons permettre à chacun de réduire sa consommation d’énergie en optant pour des ressources stables et renouvelables. Autre défi majeur : mettre en place une mobilité plus douce et partagée.

    Le secrétaire d’Etat à l’environnement, à l’énergie et à la mobilité, Melchior Wathelet, incarne cette dynamique au sein du Gouvernement fédéral.